Retrouvez toutes nos publications

A notre devoir de reporting s’ajoute celui d’une information fiable et régulière, délivrée sous forme de newsletter sur tous les sujets d’actualité liés à la gestion de patrimoines privés.

Sans oublier nos billets d’humeur qui font partie intégrante de l’identité de notre société.

Billets d'humeur

Sélectionner les titres en fonction de l’ADN de leur pays 

Toute politique d’investissement requiert de porter une attention particulière à la sélection de titres. Pour ce faire, une approche consiste à privilégier les entreprises emblématiques qui sont le vecteur productif du savoir-faire de leur pays. Si l’on considère la dimension culturelle, il y a des entreprises françaises de rang mondial qui sont le reflet de la culture française du bon vivre et de la beauté, comme l’Oréal, LVMH ou Hermès. On pourrait d’ailleurs s’étonner de na pas trouver de champions français d’envergure mondiale dans certains domaines du bon vivre comme les chaînes de restauration, même si l’on trouve des acteurs français tout à fait remarquables, mais de taille encore modeste, dans le domaine gastronomique. La dimension psychologique a trait au caractère du peuple d’un pays. Pour des raisons diverses, les américains sont considérés comme ayant davantage le goût du risque que d’autres peuples. Ainsi, c’est aux Etats-Unis que l’on trouve le plus grand vivier d’entreprises technologiques de rang mondial. Plus globalement, on peut effectuer un mapping secteur / pays, certes très grossier, pour faire un premier tri des secteurs d’activité et des entreprises qu’il convient d’examiner plus particulièrement: aux Etats-Unis, les entreprises frontières du point de vue technologique ; en Allemagne, les entreprises manufacturières ; en France, les entreprises du luxe et de la qualité de vie ; en Italie, les entreprises de la gastronomie et du luxe vestimentaire ; en Suisse, les entreprises de précision …

Dans le billet d’humeur # 19, Nicolas-Xavier de Montaigut a présenté le système de notation des sociétés cotées réalisé avec l’équipe d’analystes financiers de J. de Demandolx Gestion. Ce scoring permet de sélectionner les sociétés dont les qualités fondamentales indiscutables leur permettent de figurer parmi les véhicules d’investissement dont on estime qu’ils devraient être particulièrement performants à l’avenir. Les notes finales données à chaque entreprise sur une échelle de 1 à 5 résultent de la notation sur une dizaine de critères à la fois quantitatifs et qualitatifs. Parmi les douze sociétés ayant la notation la plus élevée figurent quatre des cinq GAFAM (Microsoft, Alphabet/Google, Amazon et Apple) et deux autres sociétés américaines de la technologie. C’est pour avoir ignoré l’intérêt d’investir dans les entreprises technologiques américaines qui constituent l’ADN de son pays, sous prétexte de ne pas les comprendre, que Warren Buffett a vu les résultats de sa gestion se détériorer ces dernières années. Figurent aussi dans le lot de tête de ce classement trois des quatre KHOL françaises, Hermès, l’Oréal et LVMH. Arrivent en tête ex aequo Microsoft et Hermès. En définitive, ce système de notation confirme l’intérêt de tenir compte de l’ADN du pays des sociétés dans lesquelles on envisage d’investir.

|

Prenez Contact avec nous

S'inscrire à la newsletter