Retrouvez toutes nos publications

A notre devoir de reporting s’ajoute celui d’une information fiable et régulière, délivrée sous forme de newsletter sur tous les sujets d’actualité liés à la gestion de patrimoines privés.

Sans oublier nos billets d’humeur qui font partie intégrante de l’identité de notre société.

Le Top du Scoring

Microsoft révolutionne encore une fois le monde de demain

Pourquoi en parler aujourd’hui

Créée en 1975, cette société contribue depuis plus de 45 ans à révolutionner le monde de l’informatique et ressort comme un des grands gagnants de la période actuelle. Les métriques économiques et financières de Microsoft donnent le tournis : près de 2000 milliards de $ de capitalisation boursière, vraisemblablement au moins 160 milliards de chiffre d’affaires cette année et une marge d’exploitation de 37%. Le chiffre le plus édifiant est celui de la croissance tendancielle des ventes que nous estimons à au moins 15% annuelle. Ce qui revient à dire que Microsoft créera dans les proches années à venir, et chaque année, 24 milliards de $ de ventes incrémentales soit plus que l’ensemble du chiffre d’affaires du groupe Capgemini par exemple. Or, ce rythme ne faiblit pas et la crise sanitaire que nous traversons est venue encore renforcer le potentiel de développement.

La société en quelques mots

La diversification très équilibrée des activités de Microsoft est sans nul doute une de ses principales caractéristiques. Le groupe opère en effet dans trois lignes de métiers, réparties en trois tiers : le premier métier regroupe notamment le fameux Office 365, dont nous utilisons chaque jour les logiciels et services de bureautique, ainsi que le réseau social professionnel LinkedIn. Il pèse 32% des ventes totales. Le second est constitué des activités de cloud, c’est-à-dire le stockage de nos données sur des serveurs distants et accessibles par internet, au lieu d’être stockées sur nos disques durs (34% du chiffre d’affaires). La troisième activité, enfin, est composée essentiellement des tablettes, des ordinateurs et des jeux vidéo et pèse 34% de l’ensemble. Nombre de ces logiciels, services, plateformes ont le grand avantage de générer des revenus d’abonnements : un milliard et demi d’utilisateurs de la suite Office, dont 115 millions pour le devenu célèbre service de visio-conférence Teams, 760 millions d’utilisateurs actifs de LinkedIn contribuent aussi à la très forte visibilité des ventes de Microsoft. On estime que 70% du chiffre d’affaires sont récurrents d’une année sur l’autre. La très forte rentabilité opérationnelle permet une solide génération de cashflow (plus de 45 milliards de $ en 2020, après investissements) et une distribution régulière de dividendes. Ces derniers ont progressé de 14% en moyenne annuelle, sans aucune baisse, depuis 10 ans.

Sa stratégie de développement

Microsoft s’est fixé comme objectif d’innover pour notamment 1/ améliorer et faciliter le travail collaboratif, 2/ apporter à ses activités cloud de nouveaux services de type cybersécurité et analyse des données, 3/ créer un Netflix des jeux video (le Xbox Pass) 4/ faire monter en puissance LinkedIn ou sa bibliothèque de codes informatiques Github. Cette stratégie n’est pas nouvelle ; elle avait été mise en œuvre avant 2020 mais il est évident que la pandémie de Covid-19 est venue renforcer très fortement la demande en donnant un coup d’accélérateur sans précédent aux processus de numérisation du travail et des interactions distancielles. Idée traduite en une phrase par le PDG du groupe Satya Nadella qui a indiqué avoir assisté à « deux années de transformation numérique en à peine deux mois ».

Conclusion

Compte tenu de sa capacité d’investissements (environ 20 milliards de $ annuels de dépenses en Recherche & Développement), nous sommes confiants dans la capacité de Microsoft à innover et s’adapter au monde de demain. La forte visibilité offerte par son mode de facturation, la solidité irréprochable de son bilan, la qualité de ses équipes managériales positionnent Microsoft dans le haut du premier décile des 124 sociétés cotées analysées via notre modèle propriétaire de scoring. C’est-à-dire tout en haut du classement. Malgré son très beau parcours boursier, le titre reste raisonnable en termes de valorisation avec un ratio cours/bénéfices rapporté à la croissance de ces derniers de 1.8x et inférieur à la moyenne de notre univers d’investissement. Il est donc un de nos investissements évidents dans le secteur des technologies. Nous surveillerons toutefois attentivement les risques de démantèlement des fameuses GAFAM (dont fait partie Microsoft) qui apparaissent depuis quelques mois aux Etats-Unis. Il s’agit d’une menace dont nous tenons compte, même si Microsoft semble la moins à risque des 5 sur ce sujet.

Le texte ci dessus est le  fruit de nos réflexions menées dans le cadre de notre propre stratégie d’investissement. Il ne constitue donc ni une recommandation d’investissement produite dans le cadre d’une analyse financière ou d’une recherche en investissement au sens de la réglementation, ni une recommandation personnalisée qui dépend de la situation personnelle de chaque investisseur.

De ce fait, la société J. de Demandolx Gestion n’est tenue ni à un suivi de la valeur citée, ni à une actualisation de ce texte. Enfin, nous précisons que J. de Demandolx Gestion et les sociétés qui lui sont apparentées n’ont aucune relation juridique ou capitalistique avec Microsoft et que les comptes sous mandat de gestion et d’OPC gérés par J. de Demandolx Gestion détiennent des titres de la société Microsoft représentant moins de 5% de son capital et de ses droits de vote.

Dans le respect de votre vie privée et de la réglementation européenne en vigueur, nous vous proposons en bas de cet email de vous désinscrire de nos communications si vous ne souhaitez pas les recevoir.

|

Prenez Contact avec nous

S'inscrire à la newsletter