Le
Blog
News patrimoniales

Assurance vie

Les capitaux versés au jour du décès de l’assuré et afférents à des contrats versés avant le 70 ème anniversaire de l’assuré et depuis le 13/10/1998 sont exonérés d’impôt jusqu’à 152 500 € reçus par le bénéficiaire.

Au delà de 152 500 € le prélèvement forfaitaire est de 20%. En vertu de la Loi TEPA, lorsque le bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie est le conjoint de l’assuré, le prélèvement de 20% est supprimé.

Notre conseil

L’assurance vie reste une enveloppe fiscale intéressante. Les contrats en unités de comptes (UC) sont plus intéressants fiscalement que ceux en Euros car les revenus et plus values de ces contrats en UC ne sont pas taxés chaque année et non pris en compte pour le bouclier fiscal. Leurs performances sont plus aléatoires et les placements plus risqués. A considérer très sérieusement surtout dans les cas de contribuables sans enfant et de bénéficiaires apparentés au 2ème ou 3ème degré ou non apparentés.

|